<img src="https://secure.leadforensics.com/68455.png" style="display:none;" />  Légal - Value Licensing

légalités

 

La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), le plus haut organe judiciaire de l’Union européenne, est le suivant:

  • La revente des licences de logiciels utilisés est légitime
  • Un fournisseur de logiciel ne peut pas interdire toute revente dans l’EEE

 

« Un auteur du logiciel ne peut pas opposer à la revente de ses ‘utilisés’ licences permettant l’utilisation de ses programmes téléchargés depuis Internet. » ( à partir de la sortie de la presse no. 94/12 par la CJUE par rapport à C-128/11).

Le jugement de la Cour de la CJUE (affaire C-128/11 – 3ème Juillet 2012) a confirmé le principe de l’ épuisement qui a été mis à l’article 4.2 de la directive CE « relative à la protection juridique des programmes informatiques ».

  • Le droit du détenteur du droit de distribution est épuisé sur sa première vente
  • Un ‘acquéreur légitime’ est libre de revendre leur licence
  • Valable uniquement pour une licence perpétuelle entièrement libérées
  • Un accord de licence avec une durée limitée, comme un contrat de location ou d’abonnement ne peut pas être revendu

 

La décision CJUE fournit la sécurité juridique dans l’Espace économique européen et réaffirme la légalité du marché européen des licences de logiciels pré-propriété.

« Le droit exclusif de distribution d’une copie d’un programme informatique couvert par une telle licence est épuisé sur sa première vente » (pas du communiqué de presse. 94/12 par la CJUE par rapport à C-128/11).

Les dispositions de transfert indiquées sur mon contrat de licence interdit tout transfert ou la revente. Puis-je vendre encore mes licences?
L’extrait suivant de la CJUE … 77. États au pouvoir … « Il en résulte que, en vertu de cette disposition et nonobstant l’existence de clauses contractuelles interdisant un nouveau transfert, le titulaire du droit en question ne peut plus opposer à la revente de cette copie. » Par conséquent, même si le contrat de licence restreint ou interdit la revente / transfert de licences d’un fournisseur de logiciels ne peut plus opposer que la revente ou le transfert. En effet, la directive UE logiciel remplace toutes les clauses de transfert prohibitifs qui peuvent se trouver dans un contrat de licence de logiciel.
Microsoft peut refuser le transfert?
Selon la décision CJUE, détenteur d’un droit tel que Microsoft ne peut opposer à la revente de leurs licences ‘utilisées’ lorsque les licences d’origine ont été légitimement acquis d’abord dans l’Espace économique européen. Par conséquent, Microsoft ne dispose pas de l’autorité juridique de rejeter tout transfert / revente dans l’Espace économique européen.

Pourquoi ne puis-je pas voir un prix?

Le prix des licences en volume d'occasion dépend du prix auquel nous l'achetons. Le meilleur prix que nous puissions vous proposer est donc en constante évolution.

En utilisant un système de devis, votre entreprise ne rate jamais les baisses de prix sur le marché - nous donnerons toujours à votre entreprise le meilleur prix possible.

Nous avons fourni des milliers d'entreprises à travers l'Europe depuis 2009, leur permettant d'économiser des millions de dollars en coûts de licence logicielle.

Nous sauvons nos clients jusqu'à 70 % par rapport aux prix du revendeur standard.

Découvrez nos produits et économiser de l’argent de l’entreprise aujourd'hui

Besoin de plus d'informations?

Remplissez notre formulaire et nous vous contacterons sous peu pour répondre à vos questions.

Your Price Request
Il n'y a aucun produit dans le panier!
0